Archive de la catégorie ‘plats’

Rôti de boeuf aux petits oignons

Lundi 3 décembre 2012

Rôti de boeuf aux petits oignons dans plats img_4076-1024x768

 

Le rôti c’est pour moi un des plats typiques de l’hiver . On l’accompagne d’un gratin dauphinois ou de courges ou de chou fleur et on bâfre .

 

Ingrédients :

un rôti de boeuf pour 6 personnes

5 oignons nouveaux

20 g de beurre

1 cuillère à soupe d’huile d’olive

1 petit verre d’eau

sel et poivre

 

Mettre le rôti à dorer sur tous les côtés dans une cocotte pendant 1 minute puis retirer le rôti . Coupez les oignons nouveaux en deux dans le sens de la longueur et mettez les dans la cocotte avec l’huile d’olive et faites les revenir pendant 2 minutes . Salez . Ajoutez le verre d’eau, reposez le rôti par dessus et placez le bout de beurre sur le rôti à fondre . Placez le couvercle sur la cocotte et laissez cuire à feu doux selon la cuisson de la viande que vous aimez .

Si vous l’aimez bleue comme moi laissez cuire 5 minutes en retournant à mi cuisson . SI vous l’aimez saignante 10 minutes, etc .

Retirez le rôti de la cocotte laissez le reposer 10 minutes sous un papier d’alu puis tranchez-le .

Si besoin faites réduire le jus au fond de la cocotte pour qu’il soit à votre goût .

Servez le rôti avec ses oignons et sa cuillère de jus . Un vrai délice …

Shepherd’s pie

Mercredi 28 novembre 2012

Shepherd's pie  dans plats img_3933-1024x768

 

Le shepherd’s pie est un plat à base de viande de boeuf ou d’agneau haché que l’on peut manger le plus souvent en Irlande .

C’est un peu la version british du hachis parmentier et cela reste un plat familial .

Ingrédients pour ce plat pour 6 personnes :

6 pommes de terre

20 cl de lait

10 g de beurre

2 steacks hachés

2 carottes

50 g de garden peas ou petits pois ( surgelés )

1 oignon

3 cuillères à soupe de worcestershire sauce

15 cl de vin rouge

sel et poivre

1 cuillère à soupe de concentré de tomate

 

 

Dans un wok faites revenir l’oignon émincé avec les carottes coupées en rondelle et les petits pois pendant une dizaine de minutes . Ajoutez les steacks hachés en les émiettant puis la worcestershire sauce et le vin rouge .

Faites réduire pendant une quinzaine de minutes .

Assaisonnez en goûtant .

Pendant ce temps faites cuire vos pommes de terre à l’eau pour faire une purée que vous réaliserez avec le lait et le beurre . Salez mais ne poivrez jamais une purée de pommes de terre .

Dans un plat allant au four placez la préparation à la viande et recouvrez de purée en formant une couche hermétique .

Enfournez pendant 20 à 30 minutes  à 205°C ( grill plus chaleur tournante ) pour que le dessus de la purée dore et que le dessous soit en ébullition .

 

A déguster avec une bière !

 

Rôti de veau au lait

Jeudi 22 novembre 2012

Rôti de veau au lait  dans plats img_3957-1024x768

 

Non ce n’est pas un mini rôti ; c’est juste que ma cocotte est immense .

Bref ceci est une recette que j’utilise normalement pour le rôti de porc ; or ce soir là je ne pouvais pas cuisiner de cochon ; j’ai donc essayé la même recette mais avec un rôti de veau et le résultat était celui escompté .

Ingrédients :

un rôti de veau ( le mien était pour 6 personnes )

1 litre de lait ( 1/2 écrème ou entier )

1 tête d’ail

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

2 feuilles de laurier

1 grosse branche de romarin

sel et poivre

 

Décortiquez la tête d’ail et gardez les gousses entières . Placez l’huile et les arômates ( herbes et ail ) dans une cocotte ( en fonte si possible ) et faites grésiller . Ajoutez alors le rôti et faites le dorer de tous les côtés . Pendant ce temps chauffez le lait au micro onde pour l’amener à une température proche de l’ébullition . Ajoutez le lait au rôti et remuez pour que le fond n’accroche jamais . Salez et poivrez .

Laissez cuire environ 45 minutes à couvert sur feu doux ( pour conserver le bouillonnement mais sans que tout déborde ) en retournant le rôti de temps en temps et en grattant le fond avec une cuillère en bois .

A la fin prélevez les gousses d’ail avec une louche de jus et écrasez les à la fourchette puis remettez les avec le rôti .

Servez le rôti en belles tranches avec le jus de lait à l’ail ; c’est un délice . N’oubliez pas le pain …

Pour accompagner ce rôti j’avais réalisé un gratin dauphinois .

Ragoût d’agneau oriental aux fruits secs

Vendredi 16 novembre 2012

Ragoût d'agneau oriental aux fruits secs dans Pâques img_3953-1024x768

 

Voilà ce que l’on peut faire avec une épaule d’agneau, un radis noir, deux carottes et des basiques du placard !

 

Ingrédients pour 6 à 7 personnes :

une épaule d’agneau ( si vous pouvez la faire désosser c’est mieux j’ai bien passé une demie heure dessus )

1 radis noir

2 carottes

1 oignon et un oignon nouveau

2 poignées de pistaches

2 poignées de pignons de pin

10 dattes

2 cuillères à café de raz el hanout

2 cuillères de paprika

1 cuillère à soupe de miel

sel et poivre

1 cuillère à café d’harissa

de l’eau

 

 

Emincez l’oignon et l’oignon nouveau et mettez les à rissoler au fond d’une cocotte avec de l’huile d’olive . Ajoutez ensuite l’agneau coupé grossièrement et faites le bien dorer . Couvrez d’eau et grattez le fond de la cocotte pour dissoudre tous les sucs . Ajoutez les épices et laissez cuire 20 minutes puis ajoutez les carottes et le radis noir coupé en dés .

Remuez de temps en temps et faites cuire encore 20 minutes . Ajoutez le miel, les pignons, les pistaches et les dattes dénoyautées et poursuivez la cuisson 20 minutes .

Prélevez une louche de bouillon dans un petit bol et ajoutez l’harissa .

Accompagnez de semoule .

Pâtisson farci

Mercredi 14 novembre 2012

Pâtisson farci  dans plats img_3879-1024x768

 

J’ai acheté ce pâtisson il y a une semaine et j’avais décidé de le faire en gratin ; seulement voilà au moment de lui enlever sa peau je me suis rendue compte qu’elle avait vraiment durçi et que je n’y arriverai jamais .

Changement de programme donc il sera farci avec des marrons, du bacon et un peu de reblochon bien sûr !!

 

Ingrédients :

1 pâtisson

10 marrons en bocal ou conserve

10 tranches de bacon

1 oeuf

2 cuillères à soupe de son d’avoine

3 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse ( à 4% )

100 g de reblochon

poivre et sel

 

Coupez le pâtisson en deux et enlevez les graines à l’aide d’une cuillère . Placez le dans votre cocotte minute pour 4 minutes de cuisson puis faites le égoutter chair vers le bas pour qu’il rende son eau pendant 5 minutes .

Pendant ce temps coupes le bacon en petites lamelles, le reblochon en dès et mélangez tous les autres ingrédients dans un saladier . Poivrez mais ne salez pas .

Placez le pâtisson dans un plat allant au four creux vers le haut et salez l’intérieur puis placez la farce .

Faites cuire au four pendant 30 minutes à 210°C .

Bon appétit !

Canard aux pommes, riz au bleu de Bavière

Lundi 12 novembre 2012

Canard aux pommes, riz au bleu de Bavière dans plats img_3917-1024x768

 

Encore une recette automnale . Je cherchais une association originale pour cuisiner mes aiguillettes de canard et en ce moment on ne peut pas passer à côté des pommes !

Je suis également revenue de Haute-savoie avec un bon bout de bleu de Bavière ; je raffole de ce fromage mais je n’en trouve jamais dans le sud . Je l’ai associé au riz et au sésame noir .

 

Ingrédients pour 2 personnes :

150 g d’aiguillettes de canard

1 pomme

20 g de beurre

30 g de bleu de Bavière

2 cuillères à soupe de sésame noir

quelques feuilles de mâche

1 petit verre de riz

 

Coupez la pomme en quartier et faites la cuire à feu doux dans un wok avec 10 g de beurre .

Lorsque les pommes sont cuites mettez les de côté dans une assiette puis dans la même poêle ( et donc dans le jus des pommes ) faites  cuire les aiguillettes de canard coupées en petites tranches . En fin de cuisson ajoutez les pommes et mélangez le tout .

Pendant ce temps faites cuire le riz .Dans un bol émiettez le bleu, le beurre restant et le sésame puis ajoutez les au riz cuit et égoutté .

Présentez le tout dans des bols ou assiettes en ajoutant les feuilles de mâche .

Cette recette convient tout à fait pour un bento !

Petits flans crevettes poireaux au sel de bambou

Dimanche 11 novembre 2012

Petits flans crevettes poireaux au sel de bambou dans entrées img_3913-1024x768

 

Voici une recette qui peut servir d’entrée froide ou chaude mais également d’accompagnement .

J’en profite pour vous présenter mon partenaire fournisseur officiel de produits originaux le  » Palais des Arômes  » .

C’est un super site de vente de produits d’épiceries qu’il faut absolument essayer : sels parfumés, café à la noisette , sucre au génépi, huiles et sirops aux multiples parfums . Bref j’ai reçu un joli colis et je compte bien vous en faire profiter .

J’ai donc utilisé pour cette recette le sel du monde bambou impérial qui est un sel naturel de l’océan Pacifique aux extraits biologiques de feuille de bambou . Pour ma part le goût n’est pas sans rappeler le thé vert japonais, je l’ai donc associé immédiatement à des petites crevettes .

 

Ingrédients pour 6 petits flans :

3 oeufs

20 cl de crème fraîche ( ici à 5%)

100 g de petites crevettes décortiquées

2 blancs de poireaux

10 g de beurre

1 lampée de vin blanc

1/2 cuillère à café de sel au bambou

poivre

 

Dans une poêle faites revenir vos blancs de poireaux émincés au beurre puis déglacez avec le vin blanc . Ajoutez alors les crevettes et faites cuire encore 3 minutes ( pour leur faire rendre leur eau ).

Dans un saladier battez les oeufs avec la crème ; ajoutez la préparation crevettes/poireaux puis salez et poivrez .

Versez dans des petits moules (ici des moules en silicone plus faciles à démouler ) et faites cuire 20 minutes à 180°C .

S’il vous reste quelques crevettes vous pouvez les mixer avec un peu de crème et faire ainsi une sauce pour napper les flans .

Soupe à l’oignon y croûtons

Samedi 10 novembre 2012

Soupe à l'oignon y croûtons  dans plats img_3905-1024x768

 

Oui oui comme dans Astérix et Obélix ! Enfin une petite soupe pour éliminer un peu après cette semaine marathon du fromage .

Comme la soupe à l’ail je vais donner les proportions pour une personne, à vous de les multiplier .

Ingrédients :

1 oignon ( rouge ici )

500 ml de bouillon de boeuf

10 g de beurre

1 cuillère à soupe de gravy ou fond de veau

quelques tranches de pain ( ici pain aux raisins et noisettes )

quelques tranches de reblochon ( la dose pour combler au manque en phase de désintoxication )

 

Faites revenir l’oignon avec le beurre dans une casserole sur feu doux pour ne pas brûler le beurre . Lorsque l’oignon est cuit ajoutez le bouillon et le fond de veau ( il faut goûter avant de mettre tout le fond de veau pour que le mélange ne soit pas trop salé ) et laissez cuire 5 minutes .

Pendant ce temps faites griller vos tartines de reblochon au grill .

Très simple comme vous le voyez !

Bon appétit .

Tartiflette de Sucrette

Vendredi 9 novembre 2012

Tartiflette de Sucrette dans plats img_3892-1024x768

 

Je précise de Sucrette car ceci est en fait une version « allégée » de la tartiflette qui évite d’avoir trop mal à la tête le lendemain pour cause de crise de foie . C’est vrai que sur la photo personne ne devinerait que c’est une tartiflette allégée et si je ne l’avais pas précisé seuls les puristes seraient venus se plaindre .

La réussite de la tartiflette ( au niveau gustatif ) ne dépend que d’une chose : la qualité du reblochon ! Je ne peux donc que vous conseiller d’éviter les reblochons de grandes chaînes et de vous rendre plutôt dans une fromagerie .

Je vous dirai aussi que le meilleur vient de chez Lalliard en Haute-savoie mais c’est purement et complètement impartial (bien sûr …) .

Ingrédients pour ce plat de 6 personnes :

1,5 kg de pommes de terre

150 g de lardons

2 oignons

1 petit brick de crème fraîche ( ici à 10%)

1,5 reblochons ( vous saurez quoi faire de la moitié qui reste je pense )

1 rasade de vin blanc

1 gousse d’ail

poivre mais pas de sel

 

Commencez par éplucher et couper les pommes de terre grossièrement mais assez joli cela se verra dans l’assiette .

Faites les cuire à la vapeur (10 minutes sur ma cocotte ) et c’est là la raison de l’allègement de la recette car normalement on devrait faire revenir les patates dans l’huile pour les cuire . Oui oui oui, autant dire que cette version ne se mange que s’il fait -20°C dehors sinon on élimine jamais !

Frottez le fond d’un plat allant au four avec la gousse d’ail .

Versez ensuite les pommes de terre dans un plat et repartissez les correctement .

Faites ensuite cuire les lardons et les oignons dans une poêle sans ajouter de gras, les lardons suffisent normalement il suffit d’être patient . Poivrez et ajoutez le vin blanc puis laissez s’évaporer . Ajoutez finalement la crème fraîche et laissez infuser pendant 15 minutes .

Vous pouvez maintenant répartir ce mélange sur les pommes de terre .

La dernière étape mais la primordiale est de couper le reblochon et de le placer sur le dessus .

Personnellement je préfère couper le reblochon en quart puis coupez les quarts dans l’épaisseur pour que chaque bout soit composé de pâte et de croûte . Je place ces bouts côté pâte contre les pommes de terre et donc croûte sur le dessus pour que ça croustille ! Recoupez les bouts si nécessaire pour boucher les trous .

Voilà il suffit d’enfourner pour 20 minutes environ à 220°C avec l’option grill en fin de cuisson pour que le fromage pétille .

Je ne saurai que vous conseiller de préparer une petit salade verte pour accompagner le tout !

 

Fondue aux morilles

Samedi 3 novembre 2012

Fondue aux morilles dans plats img_3831-1024x768

 

Voici la fondue telle qu’on la mange chez mes parents qui habitent en Haute-savoie un village proche de la frontière suisse . C’est donc un mélange de fromages suisses et français agrémentés de quelques morilles que j’ai eu plaisir à déguster ( euh non engloutir ) .

 

Ingrédients :

environ 250 à 300 g de fromage par personnes composé pour la moitié de vieux comté, d’un quart de gruyère suisse et d’un quart de vacherin fribourgeois ( c’est ça qui donne tout le goût )

1 verre ou 2 de vin blanc selon votre quantité de fromage ( 1 verre pour 3 personnes )

une dizaine de morilles ( lyophilisées ) ou autres champignons : cèpes …

1 gousse d’ail

du pain rassis coupé en carrés ( on en fait jamais assez prévoyez large vous le donnerez aux lapins s’il en reste )

 

 

En avance faites tremper vos morilles dans de l’eau bouillante et râpez tout vos fromages dans la croûte, réservez .

Frottez le fond du caquelon avec la gousse d’ail puis versez le vin blanc et placez sur le feu .

Ajoutez le fromage petit à petit en tournant sans cesse pour dissoudre au fur et à mesure .

A la fin vous devez avoir une mixture un peu épaisse complètement homogène ( sinon vous avez fait la « boule » mais ça se mange quand même ) et qui ne colle pas si vous en prélevez sur une assiette . Si la préparation colle sur une assiette dans un restaurant fuyez ! Le fromage est soit de piètre qualité, soit ce ne sont pas les bons fromages .

Vous pouvez à présent ajouter les morilles égouttées  et placer le caquelon sur le support chauffant et chaud, prévu à cet effet sur le centre de votre table ( si à ce moment vous vous retournez et dites m. c’est que vous n’êtes pas organisés c’est tout ; bien sûr j’aurai pu le préciser au début de la recette mais c’est tellement plus drôle comme ça ) .

Voilà n’oubliez pas les gages pour chaque bout de pain perdu et tous les ingrédients sont réunis pour une soirée mémorable !

12345...7